Premier Forum

Le premier Forum du Réseau Mondial des Religions en faveur des Enfants (GNRC) a eu lieu à Tokyo de 16ème au 18ème mai 2000, ayant comme thème principal la conférence « Prière et Pratique pour l'avenir des enfants." 

Parmi les presque 300 participants au Forum, venus de 33 pays et régions, se sont retrouvés les bouddhistes, les chrétiens, les hindous, les juifs, les musulmans, les shintoïstes, les zoroastriens et les membres des autres traditions religieuses. La forte connexion se manifestant parmi les participants au Forum a été l'engagement unanime des participants de travailler ensemble au niveau du leadership tout comme au niveau des activités sur le terrain pour alléger la souffrance des enfants partout dans le monde.

Le Forum s'est ouvert avec la déclaration officielle sur la création du GNRC, un discours présenté par le révérend Takeyasu Miyamoto, président de la Fondation Arigatou , l'organisateur de la conférence. La déclaration a été suivie par une série de messages adressés par des invités distingués, dont il faut mentionner le discours de M. Yohei Kono, le Ministre des affaires étrangères du Japon, et le message de félicitations adressé par la directrice exécutive de l'UNICEF, Mme Carol Bellamy.

Lors de la session plénière de la première journée du Forum, Mme Razia Sultan Ismail (Organisateur International et Membre de la Charte de la Coalition des femmes pour la Paix et le Développement et ancien président de l'Association Chrétienne des Jeunes Femmes du Monde ) et Mme Joyce Kaluhyi Umbima (directeur exécutif de l'Alliance de Kenya pour la Promotion des Enfants et ancien coprésident du Groupe Global de la Fille Enfant) ont pris la parole dans deux discours programmes sous le thème des «Conditions actuelles des Droits de l'Enfant et ce qu'il faut Attendre de la part des Personnes Religieuses".

Lors de la session plénière de la deuxième journée du Forum, le Révérend Jitsujo Arima (Chef-Prêtre de Genkoji Soto Temple et le directeur exécutif de l'Association Shanti Volunteer) et Sœur Marie Rose McGeady, DC (président et chef de la direction de Covenant House et président de la Ligue pour le Bienêtre de l'Enfant du Comité Américain des Politiques Publiques) ont pris la parole dans deux conférences programme sous le thème de «La Mission des Religieux pour la Création d'un Avenir meilleur pour les Enfants".

Le Forum a été également unique pour avoir invité six enfants de présenter leurs perspectives *, tout en inspirant et stimulant les participants d'adresser les conditions déplorables qui entourent les enfants dans le monde entier.

Les exposés ci-dessus ont été suivis par les discussions des participants au Forum, divisés en quatre groupes d'étude qui ont abordé des sujets spécifiques :

Thème 1: La matérialisation d'un monde sans conflits armés --- Pour le droit de grandir sains, saufs et sans crainte
Présidente: Mme Ingeborg Jack (membre du Comité de la Paix et la Justice Sociale de la Réunion des Amis de Swarthmore [Quaker]) 

Thème 2: La manifestation de la compassion pour les enfants dans la famille et la communauté --- Pour le droit à une vie digne et saine 
Présidente: Mme Marta Palma (coordonnateur du Réseau Globale œcuménique des Enfants du Conseil Mondiale œcuménique des Eglises) 

Thème 3: La contribution de l'éducation dans le Développement et la Paix --- Pour le droit à l'éducation gratuite et universelle 
(Représentant de l'ONU du Bureau Maryknoll pour les Questions Globales) 

Thème 4: Développement de l'enfant dans un environnement équilibré --- Pour le droit à la croissance dans un environnement sain
Président: Dr A.T. Ariyaratne (Président du Mouvement Sarvodaya Shramadana)

Les conclusions de chaque groupe d'étude ont été discutées pendant les sessions plénières et tous les participants ont eu la chance d'échanger leurs points de vue, sous la présidence des personnes suivantes :

  • Dr Kiyomi Morioka (Professeur de Sociologie, École Universitaire - Université de Shukutoku, membre du Comité Consultatif du Forum)
  • M. Manzoor Ahmed (Directeur, Bureau de l'UNICEF pour le Japon)
  • M. Yoshihisa Togo (Directeur Exécutif, Comité japonais pour l'UNICEF et membre du Comité Consultatif du Forum)
  • Monseigneur Michael Fitzgerald F. (Secrétaire du Conseil Pontifical pour le Dialogue Inter-religieux)
  • Rev Ryusho Kobayashi (ancien Secrétaire Exécutif de Temple Enryakuji de la Montagne Hiei, président de Eizan-Gakuin,et membre du Comité Consultatif du Forum)

Pendant les trois jours du Forum les participants ont également pris part à une prière inter-religieuse. Dirigés par des membres de toutes les religions représentées au Forum, ils ont participé à des prières spécifiques des diverses traditions religieuses et ont prié la paix et le bonheur des enfants du monde entier.

Le Forum s'est conclu avec l'adoption de la Déclaration du GNRC par l'Assemblée plénière, une déclaration représentant un appel du peuple des religions adressé au monde entier pour que tous joignent les efforts des religieux pour remédier les graves souffrances des enfants. Dans la Déclaration, le GRNC a noté que la dignité inhérente de l'enfant était enracinée dans le «caractère sacré de la réalité» et qu'il devait être considéré un message d'espoir du divin. Réprouvant les nombreuses façons particulières dans lesquelles les droits de l'enfant sont violés partout dans le monde d'aujourd'hui, le GNRC a affirmé que la transformation sociale totale était non seulement possible, mais qu'elle était une obligation morale. Les enfants ont été également confirmés comme des «sujets de leur propre destin» et ils ont été reconnus pour leur "actions constructives pour le bien de tous." La Déclaration GNRC fait un appel aux médias, aux gouvernements, aux organisations internationales, aux religions et à ses propres participants et aux gens partout dans le monde de prendre des mesures spécifiques pour assurer le bien être des enfants. La Déclaration a également référencé des rapports produits par les quatre groupes d'étude sur de potentiels pas suivantes pour chaque thème abordé.