Blog

La ville de Sarajevo porte encore les traces de la guerre qui nous rappellent le fait que les conflits violents ne sont pas si lointains. Le terme «nettoyage ethnique» a été utilisé pour la première fois dans cette région. Dans une belle vallée, entourée de collines verdoyantes, avec de nombreux minarets et des clochers d’églises, de nombreux bâtiments sont toujours marqués par des balles. Une rue principale est même appelée "La Vallée du Tireur ". Des tombes et des éclaboussures rouges marquée sur la chaussée maintiennent les souvenirs de cette souffrance en vie. Mais ce qui est pire encore, c’est que les tensions intercommunautaires sont toujours présentes. Musulmans, chrétiens orthodoxes, catholiques et juifs partagent une histoire et un pays, mais vivent en grande partie séparés les uns des autres.

Docteur Mustafa Y. Ali

Un philosophe juif néerlandais, Baruch Spinoza, a dit un jour que la paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une disposition à la bienveillance, à la confian…