Dans l’actualité

Combattre l'extrémisme violent en Afrique sub-saharienne : Atelier de travail de la GNRC à Kampala, en Ouganda

Les Membres de la GNRC ont participés à un atelier de travail à Kampala, en Ouganda, du 16 au 19 Septembre, sur la façon de combattre la radicalisation et l'extrémisme violent en Afrique sub-saharienne. Parmi les participants, on pouvait noter la présence des chefs religieux dont, le Dr. Mustafa Y. Ali, Secrétaire général GNRC, le Cheikh Ibrahim Lethome, le Dr Khamis Mohamed et Mme Evelyn Baruti. L’atelier a été organisé par le Réseau des Chefs Religieux et Traditionnels avec la collaboration du Finn Church Aid.
                                                                                                                                  Les participants qui ont attendé l' atelier de consultation                                                                    
Les participants à l'atelier ont élaboré un plan d'action régional pour l’année 2015 afin de combattre le phénomène de la radicalisation et de l'extrémisme violent. Parmi les activités futures pour 2015, on note, la recherche sur la violence, les ateliers pour enfants, jeunes et chefs religieux, la formation aux échanges interreligieux ainsi que d'autres actions pertinentes dans la lutte contre ce phénomène.

Les recherches menées sur le terrain, dont un résumé a été présenté lors de l'atelier, ont indiqués que des enfants à partir de l’âge de douze ans ont été recrutés lors d’un processus de radicalisation menant à l'extrémisme violent et ont effectivement combattus aux côtés des groupes d'insurgés dans la région.
Le Secrétaire Général de la GNRC a également participé à une table ronde sur les défis que posent la radicalisation et les approches communautaires de prévention. C’est cette approche que le réseau va adopter pour combattre le recrutement des enfants dans la violence extrémiste.

                                                               Les participants dans le travaille groupal                       
L'atelier conduira éventuellement  à des consultations mondiales sur le même sujet du 25 au 29 Septembre à Washington DC et à New York. Plusieurs organisations gouvernementales, intergouvernementales et internationales,  vont y participées dont le gouvernement de la Finlande, l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI), Religions pour la Paix (RP), le Centre international du Roi Abdullah pour le Dialogue Interreligieux et Interculturel (KAICIID), l’Institut Pour la Paix des Etats Unis (USIP), le Réseau des Chefs Religieux et Traditionnels, le Réseau Mondial des Religions en Faveur des Enfants (GNRC), et l'Alliance des civilisations des Nations Unies entre autres.